Vacances d'été - Andy Coesens

Vacances d'été - Andy Coesens

Pour surmonter la pause estivale, nous allons publier une interview chaque semaine avec un joueur connu ou peut-être moins connu. Nous apprenons à mieux connaître la personne sur la base d'un certain nombre de questions spécifiques. Cette semaine, c'est au tour d'Andy Coesens.

Salut Andy, tout le monde vous connaît probablement, mais pouvez-vous vous présenter brièvement?

Je suis Coesens Andy, 45 ans et je vis dans une grande ferme dans les Ardennes flamandes (Nokere).

En 32 ans de carrière, j'ai remporté environ 500 tournois, je suis devenu champion de Belgique 30 fois et j'ai remporté 55 titres de champion de Flandre orientale.

Je dois beaucoup à une femme forte derrière moi (Kathy Delagrense) et à ma belle fille Inaya Coesens.

Vous avez un très bon palmarès, un cabinet de trophées très étendu, mais quel est le meilleur prix que vous ayez jamais remporté?

Oh, très difficile. Chaque victoire est spéciale, mais si je dois en choisir une, disons le Tournoi des Trois Rois à Malines avec Werner Wuyts. C'était l'un des plus grands tournois de Belgique à l'époque et donc un très beau souvenir pour moi.

De plus, j'ai également remporté 5 titres dans 1 championnat de Flandre orientale, sans perdre un match. J'ai gagné double ouvert, simple ouvert, 1er double, 1er simple et mixte. C'était une édition exceptionnelle où ils organisaient également des mixtes (alors qu'ils ne le font normalement pas pendant les championnats de Flandre orientale). J'ai aussi pensé que c'était un très bon moment.

Comment as-tu commencé à jouer au baby-foot?

J'avais un oncle qui jouait au baby-foot et comme il avait un botté à la maison et je jouais contre lui tous les jours, je devenais obsédé par le jeu.

Selon vous, qui est le joueur le plus sous-estimé de Belgique?

Vous avez plusieurs joueurs sous-estimés, mais je choisis Koen Lepercq. S'il avait eu ma mentalité de vainqueur, j'aimerais voir son record. Dommage.

Quelle est la plus belle chose que vous ayez jamais vécue lors d'une compétition en soirée, d'un tournoi ou d'un championnat?

La meilleure chose est difficile à dire, mais obtenir le titre en flamand oriental avec ma femme, le jour de son anniversaire. C'était très beau. Nous avions environ 20 supporters du café juste devant notre porte. Ils ont bu et chanté toute la soirée. Après avoir remporté la finale, le propriétaire du café de la contrepartie a offert du champagne à ma femme: pour son anniversaire et son titre. Et je dis clairement son titre.

Comment vous préparez-vous pour les championnats?

C'est toujours très émouvant pour le championnat de Flandre orientale. Mon oncle, qui était également champion, est décédé dans un accident à 2 km de la salle De Kat. J'ai tout appris de lui et je voulais l'honorer. Je lui ai promis que je serais un jour un grand champion pour l'honorer. Quelques années plus tard, mon cousin a été tué dans un accident à 200 mètres de la chambre De Kat, donc cet endroit est toujours spécial et émouvant pour moi.

C'est pourquoi je leur dédie tous mes titres. Je peux toujours faire quelque chose de plus pour cette raison.

Merci pour la belle interview Andy.