Aperçu - CBK

Qui deviendra champion après la perte du champion en titre ? - CBK Regio Oost

Après une longue pause corona (obligatoire), le baby-foot compétitif peut enfin être rejoué. Nous dressons le bilan pour chaque fédération. A quelles équipes peuvent-nous attendre à l'avant, quelles équipes attendront plus de mal et de qui pourraient-nous attendre à un coup ? Nous menons toutes les équipes des divisions les plus élevées sur la balance et évaluent leurs chances de victoire finale. Aujourd'hui : CBK Regio Oost.

Après presque un an et demi de pause, il y aura également de nouveau des coups de pied en compétition dans le Limbourg, le Brabant flamand et Liège.

 

Le constat le plus marquant est que dans la division la plus haute il n'y a plus aucune trace du numéro un au classement de la saison (arrêtée) 2019-2020 : Banzai (Liège).

 

The ‘GOAT’ (Greatest of all times) Fréderic Collignon opte pour une nouvelle aventure au BTLB (Les Tontons) et de nombreux autres joueurs de Banzai l'ont suivi au café Josan à Ternat. D'autres, quant à eux, ont trouvé refuge auprès de l'ancien équipage de queue PDTG Badass.

Cela en fait le grand favori pour le titre les messieurs hollandais du café De Bekker de Stein. Après bien des hésitations, ils sont de retour. L'équipe du (individuel) champion du monde Twan Hermans n'opte pas pour un retour à sa propre compétition nationale. Avec l'arrivée de Dimitri CochetGeorges Sideris, c'était une expérience défensive supplémentaire de jouer à nouveau pour le titre cette année.

Le plus grand challenger pour le titre sera l'équipe de fusion Staafshooters, dirigée par le «Belgian Masters» Peter Coninx -  Michael Smulders , qui peut également s'appuyer sur le miracle technique Johnny Meurmans.

Sur le papier, De Brothers ont le noyau le plus large et le plus talentueux pour défier les Staafshooters & De Bekker. Il sera intéressant de voir comment le super talent Kenny Vandenbemden(ex De Bekker) se développe et s'intègre dans ce groupe hétéroclite (dont le coloré Halil Eryigit). Le capitaine Benny Wouters devra faire des choix difficiles chaque semaine pour satisfaire tout le monde dans ce noyau égal où Alain Windmolders, Kenny Vandenbemden, Eddy Andries, Sven Appeltans & Halil Eryigit semblent certains.

L'équipe la plus forte du kickerwalhalla café Boerenhof "The All Stars", peut en principe battre n'importe quelle équipe avec l'arrivée de Bart Holsbeek, mais compte tenu de leur noyau restreint, cela dépendra plus que jamais de la disponibilité (hebdomadaire ?) de Steve Terneus et le duo Niko Allard/Ryan Timmers. Si cette prémisse est remplie, la saison prochaine, même une médaille est possible.

Derrière, c'est PDTG Badass qui revendique le plus la 5ème place, qui a pu absorber le départ de Bart Holsbeek avec l'arrivée de Geoffrey Ney (ex-Banzai) et Didier Deldime (ex-All stars). Par ailleurs, les nombreuses années d'expérience de Jean-Marc Piette devront également servir à défendre l'honneur wallon.

Ensuite, il y a les Poeikes (qui quittent la salle de sport de Wellen après de nombreuses années et déménagent à Diepenbeek) qui complètent la colonne de gauche : Les Poeikes rempliront également le rôle de "best of the rest" la saison prochaine, mais doivent tenir compte le départ de Raf Bartholomevis, qui va remonter la bande de kicker pour de bon. Il sera remplacé par l'ancien champion du monde Erwin Metten, qui revient de deuxième division après 2 saisons.

Cela peut aller dans les deux sens dans la colonne de droite : K.T.O, Dree KC & Katerfanatics semblent être à égalité pour la 7e place sur le papier et ont un peu plus d'expérience en première classe par rapport aux doctorants Galacticos et Kick Off.